Search for content, post, videos

Zoom sur TheArabicNovel – Portrait (Partie III)

« Je crois que chaque personne sur terre a un mode d’expression, un don. Je suis très croyante, je pense que Dieu nous a donné une voix qui nous permet de nous exprimer avec excellence. »

Dans les articles précédents (que vous pourrez lire ici et ) je vous évoquais la sensibilité de TheArabicNovel. Sarah est une écrivaine qui ne sait bien écrire que sur le coup de l’émotion. L’écriture est un art que Sarah maîtrise bel et bien, vous l’aurez remarqué sur sa page Instagram. Les phrases et les mots portent en eux la sensibilité et la poésie de Sarah.  
Elle souhaite toucher l’émotion de l’autre et que ce dernier capte l’émotion qu’elle transmet.Pour cela, elle doit écrire avec émotion. Si elle ne met pas ce qui la travaille dans ses textes alors ça ne touchera pas les lecteurs.rices.

« TheArabicNovel c’est vraiment moi, comme je suis vraiment, dans la vie. »

Vous l’aurez compris, Sarah partage avec vous un bout de son cœur et de son âme. Malgré le fait que TheArabicNovel aurait pu ne pas exister du fait de certaines craintes d’être présente sur les réseaux sociaux, aujourd’hui, Sarah est reconnaissante, car elle a fait de belles rencontres via ce compte.

Pour certain.e.s, un réseau social n’a aucun intérêt, pour d’autres, un compte Instagram peut changer leur vie.

Le contenu que Sarah propose sur ses médias sociaux est bénéfique pour de nombreuses personnes. Sarah inspire de nombreuses jeunes filles, et transmet cette passion pour la lecture à un grand public.

« Je le fais pour que ça touche quelqu’un. Je suis vraiment dans l’émotion et dans le partage de cette dernière. »

Comment ça marche sur TheArabicNovel ?

« On pourrait croire que je suis organisée mais pas du tout.

Je fonctionne vraiment au feeling, je refuse de recevoir des livres des maisons d’édition, je ne veux pas qu’on m’impose ce que je vais lire.

C’est moi qui vais chercher, c’est moi qui vais les solliciter lorsque j’en ai envie. Choisir les livres que je veux lire fait que je suis rarement déçu. J’optimise la sélection.

Je lis cent pages par jour parce que j’estime que pour bien écrire, il faut bien lire, et lire fréquemment. C’est comme les sportifs de haut niveau. Il faut s’entraîner.

Pour YouTube, je ne suis plus très à l’aise avec les vidéos face caméra où je parle toute seule, je préfère les vidéos où je mets en lumière quelqu’un, c’est pour cela que je m’axe désormais uniquement sur des interviews. Je trouve que c’est un format plus noble, j’aime le fait de mettre en avant le travail de quelqu’un à travers ma sensibilité et mon regard.»

Nous avons tendance à oublier que derrière un compte, il y a un être humain. Tout comme vous, comme moi, comme nous. Nous avons des hauts et des bas, des forces et des faiblesses. Nos journées, parfois, sont ensoleillées, d’autres fois, pluvieuses. Parfois, nos vies sont en plein tempêtes, parfois on se retrouve à naviguer dans un océan calme, sans jamais voir le bout de terre.

Comment TheArabicNovel se motive et garde la pêche ?

« Le fait de rester en mouvement, de faire des interviews, et de travailler sur du beau, ça te rend heureux.

Je n’étais pas dans un bon mood cette semaine mais hier j’avais une interview, je devais travailler les questions et chercher un endroit pour que la vidéo soit belle, chercher les musiques…Me préparer, préparer l’auteure, la mettre sous un bon angle, poser les questions.

Je suis ressortie de l’interview, j’étais boosté par le fait de la mettre en avant et puis elle me l’a bien rendue, elle m’a donné plein d’astuces d’écriture et, elle s’est livrée à moi.  

Tu te rends compte qu’on est tou.te.s pareil. Finalement, ce qui est écrit est écrit, et si Dieu m’a destiné quelque chose ça arrivera et il ne faut pas que j’angoisse. C’est ça qui me motive. Je me dis reste en mouvement, fait du kheir (du bien), fait du beau, fait des causes, ce que tu appréhendes et ce que tu attends, ça arrivera si Dieu te l’a destiné. Et ça me permet d’apaiser mes angoisses. »

 « J’ai une peur dans ma vie, c’est d’arriver à un âge très avancé et de me dire que je n’ai pas couru derrière ce que j’ai voulu faire. Je n’ai qu’une seule crainte et c’est ça. »

L’amour de la littérature est venu à Sarah par la rencontre de la langue française en Algérie lorsqu’elle était enfant. Quelques mots sur un journal et cette passion l’a poursuivie tout au long de sa vie. Le second déclic a eu lieu avec J.London, puis avec Faïza Guène à l’adolescence,où elle a eu l’impression qu’elle devait lire ce qui lui ressemblait et ce qui la travaillait. Les thématiques dans la littérature arabe sont la mélancolie, l’exil et la pudeur ; c’est la littérature qui ressemble à Sarah.

Sarah a besoin de lire des choses qui lui ressemblent, elle a besoin de poésie. Pour elle, rien n’est plus poétique qu’un.e auteur/trice de la langue arabe, qu’il soit arabophone ou francophone.

Une de ses grandes sources d’inspiration et qui l’a poussé à ouvrir son compte Instagram, c’est Bookapax. Sarah souligne que « c’est une personne extraordinaire. ».

Quelle est l’atmosphère de lecture de TheArabicNovel ?

« Je lis souvent quand j’ai une émotion forte, quand j’ai besoin de me couper de la réalité, je vais lire. Je sais que je vais être dans une bulle.

Maintenant que je fais du contenu, j’écris des articles, je suis obligé de lire tous les jours sinon je ne tiens pas le rythme. Je suis venue à lire cent pages par jour car je n’ai pas le choix sinon je n’avance pas dans mon travail.

La vraie lectrice que je suis, elle lit quand elle a une émotion forte lorsque j’ai besoin de me ressourcer et de me retrouver, mais là, je suis une lectrice du quotidien. »

 

 

« Je pense que l’intention est au cœur de tout. »

J’aimerais conclure cette série d’articles, sur cette notion qu’on connaît tous, la notion de l’intention. Je pense qu’avoir un cœur et une âme pur.e.s lorsqu’on réalise quelque chose est important. Sarah est sincère dans ce qu’elle fait, lorsque j’ai discuté avec elle, je sentais sa bienveillance, sa sensibilité et sa passion envers la littérature. Je lui souhaite le meilleur.

« Tout ce que je fais c’est pour les échanges, les rencontres, on se construit à travers l’autre. »

Lorsque j’ai contacté Sarah pour écrire cet article, à aucun moment, je ne pensais écrire une série d’articles, je n’en avais prévu qu’un seul. Mais après notre échange, j’ai eu envie de partager avec vous le maximum de notre conversation et surtout je voulais partager avec vous la sincérité de Sarah.

Cet échange était énorme.  Je ne la remercierais jamais assez de ce moment agréable où j’ai eu l’occasion de discuter avec elle. Mille mercis Sarah pour ta sincérité et ta gentillesse.

Sincèrement.

« Un roman a le pouvoir de te faire vivre toutes les vies que tu ne vivras pas. »

 

Crédit photos : Pixabay, Pexels, Canva 

 

Diffuse la bonne parole