Search for content, post, videos

Les 10 personnages récurrents de ma vie de femme voilée

Avec mon foulard sur la tête, je me suis rendu compte que beaucoup de gens gravitaient autour de moi : ils parlent de moi, se soucient de moi, veulent m’aider à mener ma vie – bref, que du bonheur. D’autant plus que (presque) tous ces gens font tout ça pour moi, bien évidemment. Voici les portraits-types des quelques personnages qui reviennent régulièrement dans ma vie, que je les y aie invités ou non…

 

1) La féministe qui ne voit pas le paradoxe dans le fait de dicter à une autre femme ce qu’elle doit faire

Mais non, c’est pour ton bien. Je suis juste tellement heureuse d’avoir trouvé la vérité absolue que je veux partager ce bonheur avec toi. Je ne vais pas te laisser tomber. En fait, je ne vais pas non plus te laisser respirer.


Le féminisme de la troisième vague : le choix de faire le « bon » choix. 

 

« Je pense que les femmes devraient avoir le droit de choisir ce qu’elles font de leur corps !

Enfin… Sauf si elles choisissent de faire de la chirurgie esthétique, de raser leurs poils pubiens, d’être mère au foyer, de ne pas allaiter, d’être travailleuse du sexe ou mannequin, de porter le voile, ou de faire toute autre chose que j’ai décrétée oppressante pour les femmes.

Certaines femmes ne savent tout simplement pas ce qui est bon pour elles ! »

 

2) Le.la Maghrébin.e qui veut être plus royaliste que le roi et qui pense que me rejeter l’intégrera mieux dans la société

 

… Sauf que même si tu es considéré.e comme un.e gentil.le Maghrébin.e, tu seras toujours un.e Maghrébin.e – c’est la triste réalité et j’en ai fait l’expérience pendant toutes les années où je ne portais pas le foulard. Sans compter que si vous vous débarrassez de nous, c’est toi qui seras le plus différent.e et donc à la marge, coco, alors, réfléchis bien à ce que tu défends comme projet de société.

 

3) Le beauf de base qui pense que les mots “musulman.e” et “arabe” sont interchangeables

 

Au passage, les Arabes représentent seulement 20% des musulman.e.s de la planète, et le plus grand pays musulman du monde est l’Indonésie. Désolée si cette découverte vous fait un point commun avec le beauf de base… Oups 😉

 

 

4) La personne qui veut interdire mon foulard pour me protéger et me libérer

 

… Mais qui, bizarrement, me traite généralement en coupable et est beaucoup plus prompte à s’en prendre à moi qu’à mon prétendu oppresseur. En même temps, c’est vrai qu’ils font peur, ces mecs arabes, alors mieux vaut ne pas prendre de risques…

 

5) Une de mes préféré.e.s : la femme qui me voue un mélange de fascination et de répulsion

 

C’est celle qui me regarde du coin de l’œil quand je fais les magasins et qui détourne les yeux dès que nos regards se croisent, mais qui a encore la mâchoire à moitié décrochée. Le moindre truc que je fais comme elle lui semble incroyable – y compris faire du shopping, apparemment.

Elle aime bien les histoires du genre “Jamais sans ma fille” et doit s’imaginer que je vis dans un HLM transformé en harem, où je fais la danse du ventre et cuisine du couscous toute la journée pour mes 20 gosses. Elle pense me faire peur en parlant de suppression des minima sociaux, alors que mes cotisations salariales paient son arrêt maladie, la retraite de son oncle et le chômage de sa voisine.

 

6) Le politicien qui a bloqué toutes les propositions de loi punissant plus sévèrement le harcèlement sexuel, couvre ses confrères accusés d’agression sexuelle, ferme les yeux sur les violences conjugales et les 75 000 viols commis chaque année en France, fait des blagues graveleuses aux journalistes, siffle sa collègue parlementaire parce qu’elle est en robe, préfère payer des amendes plutôt que de respecter la parité dans son parti, ne fait rien pour l’application de la loi sur l’égalité des salaires… mais qui se passionne tout d’un coup pour les droits des femmes et l’égalité des sexes.

 

Parce que vous le valez bien.

5-vous-le-valez-bien

 

7) La personne encore un peu enfermée dans ses représentations néo-coloniales et qui voit en moi une victime de plus à sauver

 

– Euh… Non mais j’ai cédé à rien du tout, c’est moi qui ai voulu le porter, ce foulard !

Eh oui, parce que parfois, j’ai l’impression de penser ou vouloir quelque chose, mais heureusement, il y a toujours quelqu’un pour me dire ce qu’il y a VRAIMENT dans ma tête. Merci, Maître.

 

8) Le pseudo-intellectuel qui connaît mieux l’islam que les musulman.e.s

 

Aaaah, en fait il n’y a qu’une seule bonne interprétation de l’islam, et il se trouve que c’est toi qui en détiens la clé ? Et donc, les femmes n’ont pas besoin de porter le hijab ? Mince, tout ce temps où je me suis embêtée pour rien ! Merci pour l’info, en tout cas, il vaut mieux tard que jamais.

 

9) La personne qui se veut ouverte mais qui pense que mon identité est un fardeau dont il faut me débarrasser

 

“C’est vraiment dégueulasse, cette discrimination envers les musulman.e.s. Alors que vous avez juste besoin d’un peu de temps pour vous intégrer et vous libérer de vos traditions. Même toi, tu verras, tu arriveras à enlever ton voile. Allez, tu peux me le dire, je suis de ton côté, moi : c’est ton père ou ton frère qui te l’impose ?”

 

10) Mes coreligionnaires qui pensent que je suis censée être devenue une sainte du jour au lendemain

 

Mmh oui, effectivement, je suis humaine, j’ai des défauts, des faiblesses et des contradictions. Autre chose ?

 

Diffuse la bonne parole