Search for content, post, videos

#BoycottPolanski : « La vérité est en marche et rien ne l’arrêtera »

Communiqué rédigé par un collectif d’associations, de militant.e.s et de personnalités.

 

Alors qu’une douzième femme, Valentine Monnier, accuse Roman Polanski de l’avoir violée, le réalisateur bénéficie toujours de nombreux soutiens dans le milieu du cinéma français. Son dernier film, « J’accuse » fait en ce moment-même l’objet d’une avant première à Paris. C’est pourquoi de nombreuses féministes se mobilisent pour que ce cauchemar cesse.

 

Nous dénonçons la sortie en salles du film « J’accuse » de Roman Polanski, alors qu’au moins 12 femmes l’accusent de violences sexuelles, la plupart lorsqu’elles étaient enfants.

De par le sujet qu’il traite, de par les critiques dithyrambiques qu’il reçoit, ce film est une énième claque au visage de ses victimes, dont la liste ne cesse de s’allonger depuis 40 ans. 

Alfred Dreyfus est un symbole. Symbole de l’injustice, sur fond d’antisémitisme d’État. Il est scandaleux qu’un pédocriminel s’approprie son histoire pour mieux se poser en martyre.  Scandaleux de voir la promotion de Polanski assurée dans les médias et dans nos rues.

Pour les victimes, évidemment.

Mais aussi pour tous les enfants et toutes les femmes à qui on signifie que le viol peut rester impuni, et l’auteur célébré. 

Au nom d’un principe selon lequel il faudrait « séparer l’homme de l’artiste », on légitime, toujours plus une culture du viol. Cette mécanique, qui profite aux seuls agresseurs,  alimente la loi du silence qui pèse sur les victimes et l’invisibilisation de leur parole.

L’impunité dont jouit cet homme doit cesser. 

Le soutien considérable qu’il reçoit des acteurs, actrices, réalisateur·rices, producteur·rices, de l’industrie du cinéma dans son ensemble en France doit cesser.

La promotion, ou la volonté de faire la promotion des ses œuvres cinématographiques doit cesser.

Le mépris que celles et ceux qui participent à l’opération de réhabilitation de Roman Polanski opposent aux victimes doit cesser.

« La vérité est en marche et rien ne l’arrêtera », Emile Zola, J’accuse.
 
Pour soutenir nos actions vous pouvez :
 
– Suivre le compte twitter de la campagne de boycott : @JaccuseP

– Twitter autour des hashtags #BoycottPolanski et #LeViolCestPasDuCinema

– Relayer notre vidéo en la partageant massivement :

Diffuse la bonne parole