« J’en veux à la France de faire de nous l’Ennemi Public Numéro Un »