Search for content, post, videos

Top 5 des réactions quand je dis que je suis convertie à l’Islam

Quand j'annonce aux gens autour de moi que je suis convertie à l'Islam, les mêmes réactions reviennent tout le temps. En voici une petite sélection...

 

1) Le très fameux « oooooh machAllah »

 

Alors bien sûr, ça touche, ça fait plaisir et on se sent « de la famille ». Mais nous n’avons pas gravi plus d’épreuves que n’importe quel.le « musulman.e. de naissance », nous ne sommes pas des héro.ïne.s, et ce cheminement, nous le devons uniquement à Dieu. Merci mes frères et sœurs pour cette réaction des plus mignonnes, mais attention à ne pas trop alimenter notre ego. 🙂

 

2) Celles et ceux qui pensent qu’à ma conversion, j’ai obtenu un « bac Islam spécialité débat-sur-la-place-des-femmes-en-Islam »

 

Tu as beau connaître cette personne depuis des années, lui avoir parlé d’énormément de sujets, t’être montrée passionnée par nombres de domaines... mais lorsque tu lui apprends que tu es convertie à l’Islam, c’est comme si toutes ces années d’échanges s’étaient envolées. *POUF* Et commence la douce période où cette personne – qualifiant sa démarche de bienveillante et simplement poussée par la curiosité – te questionne uniquement sur les grandes polémiques liées (à tort ou à raison) à la question de l’Islam : polygamie – héritage – voile – voile – voile – place des musulman.e.s en France – intégration – immigration... et ça finit très souvent sur le sujet « des Arabes et des Noirs ».

 

Face-palm

 

Ne vous méprenez pas, j’adore que l’on me pose des questions sur les motivations de ma conversion ou sur la manière dont je peux aborder ma pratique. Mais d’une part, avec les années, j’ai su distinguer les personnes réellement bienveillantes et curieuses de celles qui ne souhaitent que débattre à l’infini dans le but de me rallier à leur malaise islamophobe, provoqué par ma conversion. D’autre part, je ne suis pas théologienne, je ne peux pas répondre à toutes les questions - aussi farfelues soient-elles - uniquement dans le but de faire taire vos jugements intempestifs.

 

3) Celles et ceux qui voient l’Islam comme un règlement intérieur et qui font une légère fixette sur l’alcool et le porc...

Hummmm l’alcoool, tu ne sais pas ce que tu rates !

Ben si justement.

Mais en vrai, le saucisson ça ne te manque pas trop ?

Si. C’est vrai que c’était pas mal cette petite dose de cholestérol quotidienne.

Tu ne bois pas ?! Mais comment tu fais pour t’amuser alors ?

judgingu

Ah non mais moi le Ramadan, je ne pourrais jamais de la vie quoi, j’peux même pas m’arrêter de manger pendant 30 minutes !

Alors celle-ci, je l’aime bien, c’est chou parce que j’étais la première à me dire ça avant. Une bonne fois pour toutes : sachez que la détermination - qu’elle vienne de la foi ou autre - est le meilleur moteur de l’être humain. 😉

 

4) Celles et ceux qui – pour cacher le fait qu’ils y croient un peu – font des blagounettes vaseuses sur tous les clichés possibles

 
/!\ Attention scène totalement réelle racontée ci-dessous.

Au moment des attentats de Berlin, un collègue me fait croire que le cerveau de l’affaire serait suspecté d’être une femme depuis Londres. Je revenais tout juste de Londres... J’ai mis bien 5 minutes à comprendre, puis digérer une « blague » aussi pourrie que malvenue.

 

vomir

 

En tant que convertie, tu deviens illico presto une candidate de choix pour un petit aller simple extrémiste en Syrie. Et tout le monde te le fait remarquer, musulman.e ou non. Et sinon, mon libre-arbitre et ma réflexion ? Quoi ? Ils ne sont pas inclus dans le « pack convertie » ?! Oh...

 

5) Celles et ceux à qui ça fait une belle jambe, et ça, ça fait du bien !

 

Mes petits préférés : celles et ceux pour qui ma conversion ne change absolument rien. Ni leur attitude, ni leur franc-parler et encore moins nos discussions. Et eux, je les aime d’amour !

Diffuse la bonne parole